Histoires du quartier

Le sentiment de proximité de Marleen et Joke : «  Les voisins doivent être là les uns pour les autres, surtout en ce moment. »

17 décembre 2020

En tant que développeur de quartiers, Matexi souhaite créer des quartiers qui sont une véritable source d'inspiration pour mieux profiter de la vie ensemble. Des quartiers au sein desquels les gens s'épanouissent et tissent des liens sociaux. Marleen Vergult et Joke Servaes, domiciliées à Puurs, l'ont bien compris. Quand Marleen s'est retrouvée en quarantaine pendant des semaines, sa voisine lui a tendu la main en lui cuisinant un repas chaque jour. Maintenant que 2020 touche à sa fin, Marleen trouvait qu'il était temps de mettre sa voisine à l'honneur.

Quand le confinement a été imposé à cause du coronavirus, beaucoup de gens se sont retrouvés seuls. Ce fut le cas de Marleen, qui a été testée positive et qui en plus était une patiente à risque. Conséquence : une quarantaine forcée qui aura finalement duré deux mois.

« Je n'ai pas pu sortir de chez moi pendant deux mois », explique Marleen. « Pour une personne isolée qui n'a pas de jardin, c'est très pénible. Qui plus est, j'ai été très malade les deux premières semaines. Mais tout au long de cette période, Joke a été mon sauveur. »

« Je cuisine tous les jours pour mon mari et nos deux enfants. Qu'est-ce que ça change 4 ou 5 portions ?

La solidarité en 3 services

Pour sa voisine Joke et son époux, lui tendre la main était une évidence. « Cela a commencé par sortir ses poubelles, puis j'ai demandé à Marleen si ça lui ferait plaisir que je lui apporte un repas. Faire preuve de solidarité, c'est tout de même le moins que je pouvais faire. Je cuisine tous les jours pour mon mari et nos deux enfants, une portion en plus ne changeait pas grand-chose. À partir de ce moment-là, je lui ai apporté un petit menu tous les soirs », explique Joke.
  
Ce petit geste faisait une différence énorme pour Marleen. « Pendant la journée, je recevais un message de Joke qui m'annonçait ce que j'allais manger. À l'heure du repas, une portion m'attendait devant ma porte : un bol de soupe, un plat principal et un dessert. »

« Quand vous vous retrouvez dans une situation difficile, cela fait du bien de se rendre compte que quelqu'un se soucie de vous. »

« De temps en temps, je prenais une photo de mon repas et je la publiais sur Facebook, mes amis voyaient ainsi comment Joke et sa famille me choyaient », poursuit Marleen.

Même quand Marleen devait aller chez le médecin ou à la pharmacie, Joke était prête à l'aider. Ce sont toutes des choses simples, mais elles ont vraiment fait plaisir à Marleen. Maintenant que l'année touche à sa fin, Marleen souhaitait donc remercier sa voisine en la mettant à l'honneur.    « Quand vous vous retrouvez dans une situation difficile, cela fait du bien de se rendre compte que quelqu'un se soucie de vous », souligne Marleen.

Et Joke ? Elle reste particulièrement modeste. « Je suis heureuse d'avoir pu aider Marleen. Les voisins doivent être là les uns pour les autres, surtout en ce moment. Les petites attentions valent plus que jamais de l'or ! »

Des quartiers qui rassemblent

Matexi aime mettre en avant les belles initiatives de quartier fédératrices, comme l'histoire de Marleen et Joke. Une maison, c'est en effet tellement plus que quatre murs et un toit au-dessus de la tête. Elle comprend également le quartier où elle est installée : un quartier résidentiel agréable avec des
rues à circulation restreinte, des chemins pédestres et cyclables accueillants, des plans d'eau, des espaces verts et toutes les infrastructures nécessaires – transports en commun, commerces, écoles et centres sportifs – à proximité. Et un magnifique sentiment de cohésion donc ! 

Saviez-vous que Matexi récompense les Belges qui se donnent corps et âme pour leur quartier avec le Matexi Award ? Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://www.matexi-award.be.

Articles apparentés