Matexi

Nos Regional Business Directors dressent le bilan de l'année et se tournent vers 2023

23 décembre 2022

En tant que plus grand développeur de quartiers de Belgique, nous avons donné (une deuxième) vie à de nombreux quartiers au cours de l'année écoulée et ainsi offert un environnement agréable à près de 1 500 familles. Nous sommes tous plus que jamais conscients de l'importance d'un bon logement dans un quartier accueillant, avec de la verdure et des infrastructures à proximité. Revenons sur 2022 avec nos Regional Business Directors, qui sont chacun à la tête d'une région, et mettons le cap sur l'année prochaine.

Quelle année et quel parcours vous avez tous effectué avec vos équipes en 2022. Au total, vous avez à nouveau rendu près de 1 500 familles heureuses avec un nouveau logement : ce sont des chiffres incroyables ! 

De quel projet de votre région êtes-vous les plus fiers ?

Frederik Van Damme, Regional Business Director Flandre orientale et occidentale : « Je trouve que c'est chaque année plus difficile de choisir, car nos équipes se distinguent dans tous les projets qu'elles réalisent. Je vais donc citer deux projets pour lesquels la patience et la persévérance ont été déterminantes. À Oostkamp, nous avons obtenu le permis pour le projet De Wastine après avoir organisé pendant des années divers processus de participation avec les riverains, avec le soutien de l'architecte du projet et de l'ancien Maître d'œuvre flamand Leo Van Broeck. Un superbe projet comprenant 179 logements, où tout le monde pourra vivre au cœur de la nature parce que deux tiers du site seront occupés par des espaces verts. Une histoire semblable à celle du projet Middenheide à Beveren, qui comprend 800 unités dans cette petite agglomération. Après un projet pilote du Maître d'œuvre flamand en 2014 et la signature d'une charte entre la commune et la Province en 2017, la Province a commencé à élaborer un SOL pour le développement concret de la zone. J'oublie de citer un petit bijou : en Flandre orientale, nous avons remporté le PPP pour le quartier résidentiel à circulation restreinte De Porre à Gand. Un mix de 60 logements durables adaptés aux enfants, dont 12 à budget réduit, avec un magnifique parc de quartier et un jardin collectif : une merveilleuse collaboration avec l'entreprise chargée du développement urbain de la ville de Gand ! »

Jimmy Sterckx, Regional Business Director Anvers, Limbourg et Brabant flamand : « Avec cinq portefeuilles dans ma région, c'est encore plus difficile de choisir. Je mettrais donc trois projets en avant pour lesquels le dévouement de l'équipe a été décisif. Nous avons ainsi obtenu à Wijnegem le permis définitif pour Ertbrugge, un projet comptant 145 unités à un jet de pierre du Wijnegem Shopping Center. À l'issue d'une charrette appréciée par le quartier en 2020, le processus de demande de permis a été plutôt compliqué, nous sommes donc fiers de pouvoir bientôt commencer le développement de ce nouveau quartier résidentiel. J'apprécie également beaucoup les efforts de l'équipe limbourgeoise. Après avoir remporté la compétition pour le développement de l'ancienne maison de repos et de soins Herfstvreugde à Genk, ses membres ont déposé cette année une demande de permis parfaite, en totale harmonie avec la vision et les souhaits de la ville, ce qui a permis d'obtenir le permis définitif cette année encore. C'est à peu près la même histoire pour notre projet Parklaan à Tervuren. Pour ce nouveau quartier résidentiel fantastique – et même luxueux – situé au sud de Bruxelles, la demande de permis a aussi été déposée la même année que l'acquisition. »

Choisir un seul projet de 2022 est difficile, nos équipes se distinguent dans tous les projets qu'elles réalisent
Frederik Van Damme, Regional Business Director Flandre orientale et occidentale

Mirek Bednarek, Regional Business Director Pologne : « En tant que pays limitrophe de l'Ukraine, 2022 a été une année particulièrement compliquée pour nous, le marché immobilier polonais ayant enregistré un recul important. C'est pourquoi je suis fier non pas d'un projet, mais de toute notre équipe. Grâce à nos collègues impliqués, engagés et performants, nous avons acquis des futurs projets pour plus de 1 000 logements et même continué à en finaliser malgré des perturbations dans la chaîne d'approvisionnement, comme à Żeromskiego, Heroldów à Varsovie et Facimiech à Cracovie. »

Régis Ortmans, Regional Business Director Bruxelles-Wallonie-Luxembourg : « A l’instar de Mirek, je suis également très fier de la manière dont les collègues de la région ont travaillé cette année. L’ensemble des collègues œuvrent au quotidien à la consolidation et au renforcement de la notoriété de Matexi en Wallonie, à Bruxelles et au Grand-Duché de Luxembourg. Cette année, nous avons franchi des étapes importantes sur le plan de la qualité et des délais de réalisation. Je tiens cependant à mettre à l'honneur le projet Quartier des Hirondelles à Waremme, où nous avons obtenu le permis pour 234 logements trois ans après le dépôt de la demande, ainsi que le projet autour de l'ancienne brasserie à Diekirch, au Grand-Duché de Luxembourg, qui a été mis entièrement sur les rails en 2022 ! »

Très bel inventaire des quartiers bouillonnants que nous réalisons ensemble ! Garderez-vous d'autres choses de 2022 ? 

Mirek : « Je ne dois pas y réfléchir longtemps. J'en ai déjà parlé : à côté de tous les beaux projets immobiliers, 2022 a bien entendu aussi été l'année au cours de laquelle la Russie a envahi l'Ukraine. La façon dont nos collègues polonais y ont réagi a vraiment fait chaud au cœur. Ils ont soutenu nos amis ukrainiens en masse et ont tous renoncé à leurs avantages au profit de fondations spéciales. Et grâce aux actionnaires et au CEO de Matexi, nous avons également pu héberger une quarantaine d'Ukrainiens dans nos bâtiments. C'est magnifique ! »

Régis : « Tu peux vraiment être fier de ton équipe, Mirek, je te rassure. En Belgique aussi, une task force visant à soutenir l'Ukraine a été mise sur pied. Tous les collaborateurs de Matexi ont été généreux ! Par ailleurs, on le constate également dans la façon dont nos collègues travaillent ensemble et interagissent au quotidien. D’ailleurs, cela s’est confirmé lors de notre ''Summer Festival'' en juin avec l’ensemble de la Famille Matexi !


Tous les collègues de Matexi ont le cœur à la bonne place
Régis Ortmans, Regional Business Director Bruxelles-Wallonie-Luxembourg

En parlant d'événement de Nouvel An, 2023 frappe déjà à la porte. Ces derniers mois, le marché immobilier a été mis fortement sous pression, que nous réserve l'année prochaine ?

Mirek : « Pour la Pologne, la situation est claire : le monde a changé, nous vivons dans une nouvelle réalité et nous devons nous y adapter. Malgré les défis, la Pologne reste un marché prometteur, doté d'une base saine pour la croissance du marché du logement à long terme. Nous avons également accueilli pas mal de nos amis ukrainiens, ce qui permettra de stimuler notre économie à l'avenir. De grandes villes comme Varsovie et Cracovie, où nous sommes actifs, en profiteront. »

Jimmy : « En Belgique, nous constatons que la pression sur la préservation des espaces vierges continue d'augmenter, ce qui fait grimper le délai pour obtenir un permis jusqu'à 4 ans. Peu de nouveaux logements arrivent donc sur le marché, ce qui entraîne une hausse des prix. Je crains que cet effet se prolonge en 2023 et même en 2024... »

Frederik : « 2023 ne sera en effet pas une année facile. Les taux augmentent considérablement tandis que le pouvoir d'achat est sous pression. Dans le même temps, les prix de l'immobilier continuent de grimper, comme Jimmy l'a indiqué à juste titre. Les taux se situent néanmoins toujours à un niveau historiquement bas, je recommande donc aux candidats-acheteurs de se décider maintenant. Je reste d'avis que le fait de posséder sa propre maison est la meilleure garantie financière lorsque les temps sont durs. »

Régis : « Personne n'a de boule de cristal et il est difficile de parler pour l'ensemble de Matexi, car nous travaillons dans des portefeuilles, des régions et même des pays très différents. Mais une chose est sûre : cela va être un sacré défi. »
Peu de nouveaux logements arrivent sur le marché, ce qui entraîne une hausse des prix.
Jimmy Sterckx, Regional Business Director Anvers, Limbourg et Brabant flamand

Pour terminer, à quoi aspirez-vous en 2023 ?

Jimmy : « J'attends avec beaucoup d'intérêt les développements au Brabant flamand, un marché immobilier présentant des défis très spécifiques. Deux grands projets (Asse-Still et Grimbergen-Beigemveld) devraient obtenir leur permis en 2023. Ajoutez à cela quelques acquisitions de taille et on peut dire que le Brabant flamand est lui aussi en très bonne position pour affronter les années à venir ! »

Régis : « Outre nos projets et notre belle évolution ces derniers temps, j'attends également avec impatience le lancement de toute une série de nouvelles initiatives. Je ne peux pas encore en dire beaucoup, mais nous essayons toujours de faire mieux. J'ai hâte de franchir de nouvelles étapes, principalement dans le domaine de la durabilité. »

Mirek : « En Pologne, le besoin de logements ne cesse d'augmenter, surtout dans les grandes villes comme Varsovie et Cracovie. C'est la raison pour laquelle Matexi Pologne a intensifié ses efforts et nous continuerons à nous développer dans un avenir proche. Je crois en notre équipe et suis impatient de franchir le cap des 1 000 unités par an. Peut-être pas encore en 2023, mais qui sait, en 2024 peut-être ? »

Frederik : « En Flandre orientale et occidentale aussi, beaucoup de projets sont en préparation, pour lesquels la demande de permis a déjà été déposée. J'espère donc que l'année prochaine, nous recevrons le feu vert pour développer ces nouveaux quartiers résidentiels ! Par ailleurs, j'attends comme Régis le lancement de plusieurs nouvelles initiatives, par exemple autour de l'accessibilité financière. Chez Matexi, nous trouvons que le droit au logement est un besoin de base : tout le monde mérite un endroit où vivre dans un quartier agréable, nous continuons donc de miser là-dessus ! »

Articles apparentés