Vie durable

La biodiversité, le principe de design qui apporte une valeur ajoutée à la planète ainsi qu'aux personnes

24 mai 2022

En tant que développeur de quartiers, nous suivons pour chaque projet 12 principes design spécifiques, élaborés par notre équipe centrale Urban Planning & Design. En plus de refléter notre vision du logement, ils tiennent compte des souhaits de la ville, de la commune ou du quartier. Un de ses principes, c’est poursuivre la biodiversité dans nos projets. Car une biodiversité plus riche n'a pas seulement un effet positif sur notre planète, elle améliore aussi le bien-être des habitants du quartier et de leurs visiteurs !

L’objectif de Matexi consiste à créer un cadre de vie durable et sain pour les habitants. Il convient, pour ce faire, d’étudier les systèmes écologiques au sein d’un projet résidentiel afin de stimuler ou de rétablir au maximum la biodiversité, moyennant les interventions ciblées appropriées. Il suffit d’utiliser diverses formes de verdure, de limiter l’asphaltage et de varier les espèces végétales. De quoi offrir un cadre de vie sain aux habitants tout en restaurant la biodiversité.

Car accorder une attention accrue à la biodiversité dans le développement des projets permet de protéger et de restaurer les valeurs naturelles, de renforcer le « réseau vert et bleu » et de créer un cadre de vie plus sain. Des espaces verts plus nombreux ont un impact positif sur notre climat et contribuent à purifier l’eau, à rafraîchir l’atmosphère et à assainir l’air.

Nos principes de biodiversité lors de la conception d'un quartier

 

Analyse et identification du contexte paysager existant.

  • Analyse des zones à (très) forte valeur biologique.
  • Harmonisation des possibilités paysagères.

Le quartier préserve et protège les valeurs naturelles locales et supralocales.

  • Intégration et/ou restauration des éléments paysagers existants.
  • Le quartier n’impacte pas les zones à haute valeur biologique.

L’aménagement de l’espace vert tient compte des caractéristiques dynamiques du paysage.

  • Les plantes sont judicieusement choisies en fonction de l’environnement direct, du type de sol, des caractéristiques de l’emplacement, etc.
  • L’aménagement tient compte de la dynamique du paysage (niveaux d’eau, biotopes, strates, etc.).
  • Le quartier est doté d’espèces végétales (et animales) adaptées au climat.
  • De vastes zones adaptées à l’environnement sont intégrées dans la mesure du possible.
  • Les espaces verts constituent des sources de nourriture, mais aussi des lieux de nidification et de reproduction pour la faune.

Le quartier est géré dans une optique d’impact réduit sur l’environnement.

  • Un plan de gestion est établi afin de garantir une approche correcte et efficace.
  • Le choix judicieux du type de végétation permet de réduire l’entretien.

Quelques bonnes pratiques de biodiversité

  • A Saint-Nicolas – Terneuzenwegel, il y a une vaste réserve naturelle qui présente une foule d’agréments
  • Vue depuis les appartements sur la toiture végétale à Roulers – ‘t Laere
  • A Anvers, ‘t Groen Kwartier, les arbres existants ont été conservés et nous avons réalisé des plantations biodiversifiées en façade
  • Dans le quartier de La Clé des Champs à Bouge, nous encourageons la biodiversité en plantant des arbres, des arbustes et des haies et en créant une prairie fleurie. Un hôtel à insectes offre un abri à toutes sortes d'insectes. Diverses herbes ont également été plantées, comme la sauge, le romarin et le thym.

Ne manquez pas nos ambitions concrètes pour la biodiversité en 2022 !

Articles apparentés