Vie durable

Gestion de l'eau : le principe durable que nous poursuivons dans chaque quartier

15 mars 2022

En tant que développeur de quartiers, nous suivons pour chaque projet 12 principes design spécifiques, élaborés par notre équipe centrale Urban Planning & Design. En plus de refléter notre vision du logement, ils tiennent compte des souhaits de la ville, de la commune ou du quartier. L'un des principes sur lesquels nous travaillons dans chaque projet est la gestion intelligente de l'eau. La récupération des eaux de pluie, l’infiltration, le ralentissement de l’évacuation et le stockage de l’eau contribuent à réduire considérablement les risques de dégâts et de sécheresse.

Nous examinons les moyens d’exploiter l’espace disponible de manière durable via la densification et la construction compacte, sans toutefois compromettre la qualité spatiale et la qualité de vie. Nous suivons les développements sociologiques dans le domaine de l’habitat et du vivre-ensemble. Nous visons une architecture harmonieuse qui tient compte de l’environnement et qui renforce l’identité du quartier. Les 12 principes repose sur le principe éthique « Planet, People, Profit » et ont comme point de départ les thèmes suivants : Participation, Architecture, Collectivité, Expérience, Accessibilité, Création de valeur, Durabilité, Domaine public, Gestion de l’eau, Circularité, Mobilité et Biodiversité.

Gestion de l’eau

En raison du réchauffement climatique et de l’occupation de l’espace disponible, la pénurie d’eau constitue une menace de plus en plus sérieuse. L’excès de minéralisation complique l’infiltration de l’eau de pluie dans le sol.  D’autre part, vu le pourcentage de végétation toujours à la baisse, celle-ci est incapable de retenir cette eau comme une éponge. Résultat : de graves inondations et une sécheresse extrême chaque année. Il est crucial d’accorder une place centrale à la gestion de l’eau dans chaque projet afin de limiter les dégâts et, au final, d’optimiser la situation.

Matexi considère la rareté de l’eau comme une « menace » pour la population et la nature, et estime qu’il est impératif de s’y atteler dans le cadre de chaque projet. La récupération des eaux de pluie, l’infiltration, le ralentissement de l’évacuation et le stockage de l’eau contribuent à réduire considérablement les risques de dégâts et de sécheresse. Notre tâche quotidienne consiste à chercher de nouvelles méthodes et de nouveaux développements pour y parvenir de la manière la plus durable possible.

Quelques principes:

  • Nous ne développons pas dans des zones susceptibles d’être inondables.
  • En cas de risque, une étude hydrologique est réalisée pour soutenir & conforter le projet.
  • La qualité écologique des eaux de surface existantes est maintenue ou améliorée: Les systèmes souterrains sont remplacés par des structures ouvertes. On privilégie un système gravitationnel à une solution artificielle.
  • La réutilisation de l’eau de pluie est encouragée.
  • L’infiltration doit avoir lieu le plus rapidement possible.
Dans le quartier de Courtrai - Schaapsdreef, un bassin d'orage constitue à la récupération des eaux de pluie, et un lieu où les insectes se sentent chez eux. De cette façon, nous créons une énorme valeur ajoutée écologique !
Dans le quartier de Sint-Niklaas Terneuzenwegel, la carte de la gestion intégrée de l'eau et celle de la biodiversité ont été dessinées. Par exemple, le bassin d'orage et la structure du canal forment un réseau de valeur écologique. En outre, des prairies fleuries ont été semées, ce qui a permis aux abeilles et aux oiseaux de se sentir plus que bienvenus !
L'aspect du quartier vert Boechout - Zuiderdal est largement déterminé par la présence d'un bassin d'orage. Mais ce oued est bien plus qu'un simple lieu de collecte d'eau. Il crée une alternance attrayante entre le sol humide, l'eau stagnante et les berges ombragées ou ensoleillées. La faune présente, comme les insectes, les amphibiens, les libellules, etc., a ainsi toutes les chances de s'installer et de se reproduire.

Articles apparentés