Vie durable

La circularité, le principe par lequel nous rendons nos quartiers plus écologiques

01 juillet 2022

En tant que développeur de quartiers, nous suivons pour chaque projet 12 principes design spécifiques. En plus de refléter notre vision du logement, ils tiennent compte des souhaits de la ville, de la commune ou du quartier. Un de ses principes, c’est la circularité. Nous réutilisons les produits et les matières premières afin de réduire les déchets et les émissions de CO2.

L'importance de la circularité

Pour que les nouvelles constructions soient plus respectueuses de l’environnement, il est nécessaire de se pencher sur le processus et les matériaux de construction. On peut mettre en oeuvre un système circulaire basé sur la réutilisation des produits et des matières premières. L’objectif ? Réduire les déchets et les émissions de CO2 tout en développant des immeubles de valeur.

Nos principes

Matexi adopte, dans ses quartiers résidentiels, une approche circulaire des différents flux de déchets. Nous définissons, pour chaque quartier, des mesures intelligentes et personnalisées afin de limiter la quantité de déchets. Le processus de construction reçoit toute l’attention qu’il mérite et les utilisateurs finaux sont également sensibilisés à l’aide d’un dossier d’information. Il y a toujours 4 principes (hiérarchiques) de base :   la limitation - le tri à la source - la réutilisation et le recyclage - la transformation en énergie. 

Le quartier est développé et géré dans une optique d’impact réduit sur l’environnement. 

  • Les structures, bâtiments, éléments de construction et matériaux existants sont réutilisés dans la mesure du possible. 
  • On privilégie l’utilisation de matériaux de construction locaux qui affichent une longue durée de vie. 
  • Nous visons un équilibre des terres (déblais-remblais). 
  • Le quartier se prête à une gestion durable. 
  • L’utilisation de points de collecte des déchets collectifs (« rues de tri ») est stimulée. 
  • Nous misons au maximum sur la circularité (eau, énergie, verdure, matériaux, etc.).

 Quelques bonnes pratiques

À Gand - De Kazerne, nous avons transformé l'ancienne caserne Léopold d'un complexe militaire obsolète et fermé en un quartier urbain multifonctionnel et durable. Nous avons préservé à la fois le caractère et les diverses structures anciennes du site militaire dans la conception. Le projet a été examiné à l'aide du certificat BREEAM, reconnu au niveau international, et vise à obtenir le label "Très bien" pour son impact minimal sur l'environnement.
Lors de la transformation du Antwerp Tower, une attention particulière a été accordée à la durabilité. Grâce à la récupération de la structure en béton d'origine, ce réaménagement s'est fait de manière circulaire.
Enfin, à Cheratte - Charbonnage du Hasard, nous préservons le patrimoine de l'ancienne mine de charbon. Le puits de ventilation typique et les bâtiments adjacents, les vestiaires des mineurs de l'ancienne mine, ont été préservés dans le nouveau design.
À Evere - Leopold Views, nous avons conservé la structure en béton de l'ancien immeuble de bureaux des années 1970 et l'avons recouverte d'un nouveau revêtement pour transformer la tour en appartements contemporains de qualité.

Articles apparentés