Vie durable

La reconversion d'une ancienne maison de repos et de soins illustre notre approche des quartiers durables

17 janvier 2023

À Genk, Matexi transforme une ancienne maison de repos et de soins en un projet résidentiel qui revalorisera le quartier. Nous abordons bien entendu aussi cette reconversion avec une grande attention pour la durabilité. Ce projet affiche par conséquent un score très élevé sur notre matrice de durabilité et peut donc se targuer d'être « très durable ». Gert Petit, Project Developer, nous en dit plus.

Gert, rappelle-nous d'abord brièvement ce qu'est la matrice de durabilité ?

« Notre matrice de durabilité est un instrument de mesure permettant d'évaluer et de renforcer notre impact positif sur la société et l'environnement. La durabilité est un élément important de nos développements de quartier, nous rendons cela très concret avec notre matrice et ses 60 initiatives visant à rendre nos projets encore plus durables.

Nous analysons nos projets à l'aune d'éléments ayant un impact positif sur l'environnement (Planet), la société (People) et la création de valeur dans le quartier (Profit), et ce, à 4 niveaux :

  • le quartier ;
  • les logements ;
  • l'organisation du développement de quartier ;
  • nos partenaires impliqués dans le projet.

Ensuite, nous attribuons à chaque projet un score de durabilité avec le label correspondant : ''durable'' ou ''très durable''. »

Pourquoi Matexi a-t-il développé son propre « baromètre de durabilité » ?

« Nous trouvons important d'associer nos efforts à des objectifs reconnus mondialement. C'est pourquoi notre approche de la durabilité part des objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. En tant que développeur de quartiers, nous avons un impact sur pas moins de 10 des 17 ODD.

Les outils existants pour évaluer la durabilité de quartiers ou d'immeubles, tels que le Tableau de bord flamand de la durabilité des quartiers, le référentiel Quartiers durables et BREEAM, sont souvent chronophages et parfois chers. Notre matrice de durabilité nous permet de mesurer simplement la durabilité de l'ensemble de nos projets. C'est un moyen efficace de rassembler une grande quantité d'informations sur notre durabilité et de placer cette dernière en permanence au centre de l'attention ! »

Quels sont les éléments qui rendent la reconversion de l'ancienne maison de repos et de soins si durable, quand on regarde au niveau du quartier ?

« Sur le site, nous allons installer un système de chauffage sans énergie fossile (réseau de chaleur dans le sol). Grâce à des pompes à chaleur géothermiques, nous pourrons chauffer les 70 appartements et espaces de bureaux sans gaz naturel, créant ainsi un quartier bas-carbone.

Dans les espaces verts accessibles à l'ensemble du quartier, nous conserverons les arbres précieux et limiterons au maximum l'asphaltage. Nous accorderons en outre beaucoup d'attention à la biodiversité grâce à la toiture végétale et aux nichoirs, aux hôtels à insectes et aux fleurs dans la zone verte. Nous misons aussi pleinement sur la mobilité douce, les infrastructures de proximité se trouvant à seulement 15 minutes à pied ou 4 minutes à vélo.

Comme il s'agit de la reconversion d'un immeuble, nous nous appuierons sur une partie de la structure porteuse existante. Dans un souci de circularité, nous récupérerons également les matériaux présents et limiterons les déchets.

Enfin, nous concevons des appartements accessibles en fauteuil roulant. Nous pourrons ainsi atteindre un groupe cible plus vaste dans la région et proposer un projet également durable sur le plan sociétal. Y compris grâce à l'espace de rencontre collectif pour le quartier. »

À quel point les appartements sont-ils durables ?

« Lors de la phase de conception, nous avons tenu compte de la flexibilité et de l'adaptabilité des appartements. La construction flexible permet aux gens de vivre plus longtemps dans le même logement parce qu'ils peuvent l'adapter à l'évolution de leurs besoins dans le temps.

Sur le plan de l'efficacité énergétique, nous souhaitons réaliser des appartements encore plus écoénergétiques que Q-ZEN (Quasi Zéro Énergie) grâce à l'installation géothermique. » 

Tenez-vous les riverains informés du développement du quartier ?

« Nous avons organisé un trajet de participation pour les habitants du quartier de l'ancienne maison de repos et de soins. Nous continuerons d'impliquer le quartier à l'avenir, car avec ce projet, nous voulons aussi créer une plus-value pour les riverains. »

Avec quels partenaires durables collaborez-vous ?

« Durant la période où l'immeuble était vide en 2022, nous avons prévu une affectation temporaire et socialement pertinente en collaboration avec divers partenaires locaux. Le site a ainsi fait office de décor pour des représentations théâtrales in situ pour la bonne cause ainsi que pour une exposition de l'académie communale. Les corps de pompiers limbourgeois sont également venus s'y exercer.

Lors du développement futur, nous intégrerons la mobilité partagée au projet en collaboration avec un partenaire compétent. »

Envie de découvrir la reconversion concrète de cette ancienne maison de repos et de soins ? Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Lisez également - Bourgmestre à Genk: Ravi de la collaboration : « Matexi se distingue des autres promoteurs »

Articles apparentés