Témoignages de collègues

Mieke, L&D Manager, et Florence, HR Business Partner, parlent du bonheur au travail

24 septembre 2020

Comment évaluons-nous le bonheur au travail de nos collègues chez Matexi ? Nos HR Business Partners sont constamment présents sur le terrain pour prendre la température. Et depuis peu, nous surveillons la situation de plus près encore en organisant régulièrement des « pulse surveys » : de brefs sondages de 10 questions auxquelles les collaborateurs sont invités à répondre. De quoi nous faire une idée claire du ressenti des collaborateurs et, le cas échéant, procéder rapidement aux ajustements.

 

Pourquoi Matexi tient-elle à prendre le pouls de son personnel ?

Nous cultivons une culture qui encourage les collaborateurs à donner facilement leur feed-back. Cette approche instaure la transparence dans toute l’entreprise. Les collaborateurs ont tout le loisir de se développer et de s’épanouir. Quant aux managers, ils endossent un rôle de coach pour motiver et inspirer leurs équipes.

Comme tout employeur, nous aimons recevoir directement le feed-back d’un maximum de collègues. Ce feed-back nous parvient via nos HR Business Partners, via des entretiens avec les managers et, depuis peu, via des pulse surveys.
Le feed-back direct des collaborateurs nous donne une idée de ce qui anime notre entreprise
Florence Santens, HR Business Partner

Pourquoi Matexi a-t-elle choisi d’organiser des pulse surveys ?

Le Covid-19 nous a contraints à trouver d’autres manières de sonder le bien-être de nos collaborateurs. Les pulse surveys nous permettent d’évaluer relativement facilement des sujets tels que le bien-être, l’engagement et la motivation de nos collaborateurs et de nos équipes. Nous contactons tous les collègues en un clic et nous collectons leur feed-back très rapidement. Le système est extrêmement convivial.

Sur quels sujets se penchent ces pulse surveys ?

Nous avons déjà abordé trois thèmes en 2020. Premièrement, le bien-être de nos collaborateurs en cette période de Covid-19. Nous avons mis l’accent sur la politique en la matière ainsi que sur la productivité, la motivation et le stress ressenti.

Le deuxième thème est lié au fait que de nombreux collègues ont travaillé très dur ces derniers mois. Nous voulons donc continuer à miser sur le bien-être et la prévention du stress et du burnout. L’évaluation du bien-être général de nos collègues est un moyen d’y parvenir.

Troisième thématique : les expériences en télétravail et ce que nous pouvons faire, en tant qu’employeur, pour l’optimiser.

Nous ajouterons d’autres thèmes en 2021, en fonction des besoins et en étroite concertation avec le business et le Comité de direction. Les collègues peuvent aussi proposer des thèmes. L’évaluation du bien-être des collègues restera une priorité et continuera de faire partie de nos pulse surveys.
L’évaluation du bien-être des collègues restera une priorité
Mieke Vandewaetere, L&D Manager

Quels sont les avantages de sondages si fréquents et si accessibles pour les collègues eux-mêmes ?

Dans le cadre des activités au jour le jour, les managers restent les premiers et principaux points de contact de nos collaborateurs. Avec les HR Business Partners, ils prêtent une oreille attentive aux besoins et aux préoccupations. Les pulse surveys ne remplacent pas les entretiens, les e-mails ou les appels quotidiens.

Ces contacts ne permettent néanmoins pas d’évaluer l’engagement de l’ensemble des collaborateurs, données à l’appui. Les tendances à long terme sont également plus difficiles à identifier. Grâce aux pulse surveys, nous pouvons travailler à plus grande échelle, en nous appuyant sur des données. Les deux points de vue (informations recueillies via les managers et tirées des données) nous donnent une image complète de ce qui compte pour nos collègues. Les pulse surveys nous permettent, en outre, de compiler les suggestions des collègues afin de vraiment répondre à leurs besoins.

Les collègues sont-ils favorables aux pulse surveys ?

Le premier sondage a enregistré un taux de réponse de 74 % ; un très beau score ! Et nous avons reçu pas mal de feed-back et de suggestions supplémentaires. C’est encore plus important. Les collègues ont pris la peine d’expliciter leur avis. C’est ce feed-back qui nous intéresse tout particulièrement. En effet, un chiffre reste un chiffre. Le feed-back des collègues lui donne plus de valeur.

Certaines réponses des collègues vous ont-elles étonnées ?

Oui et non. Nous n’avons pas été surprises par le résultat global des pulse surveys. C’est la preuve que nos managers et nos HR Business Partners comprennent bien ce qui se passe. En revanche, nous avons été surprises, et surtout ravies, de voir le taux de réponse et les commentaires très complets. Les collègues sont très engagés, ils osent s’exprimer et réfléchissent aux points à améliorer. Une entreprise n’insistera jamais assez sur l’importance de ce feed-back et du travail quotidien des collègues.

Articles apparentés