Matexi

Travail d'équipe, concentration et persévérance : des éléments clés dans le monde du sport et de l'entreprise

14 janvier 2022

Le coup d'envoi des Jeux olympiques d'hiver à Pékin sera bientôt donné. Six mois après les Jeux d'été, les sportifs d'hiver de Team Belgium se rendront à leur tour en Asie pour réaliser leurs ambitions sur la neige ou sur la glace. Avec Supporting Greatness comme devise, Matexi soutient non seulement ces athlètes fantastiques via son partenariat avec le COIB, mais autonomise également ses merveilleux collaborateurs qui – tels des sportifs de haut niveau – travaillent ensemble au quotidien et se plient en quatre pour créer des quartiers bouillonnants !

Parmi les athlètes inspirants de Team Belgium, on retrouve la patineuse artistique Loena Hendrickx, âgée de 22 ans. Elle s'apprête à vivre ses deuxièmes Jeux d'hiver et espère à nouveau briller, après sa 5e place aux championnats du monde en 2021.

Loena : « Tu as du talent, me disent les gens. C'est vrai, mais ce talent ne s'exprime que grâce à la persévérance et à la concentration dont j'essaie de faire preuve chaque jour et lors de chaque entraînement. Avec mon amour pour la glace et ce sport, c'est ce qui me permet de continuer à m'entraîner dur. Ce sont des valeurs importantes, y compris quand ça va moins bien, par exemple quand je suis blessée. »

Mon talent ne s'exprime que grâce à la persévérance et à la concentration dont j'essaie de faire preuve chaque jour.
Loena Hendrickx, Athlète olympique Team Belgium

Même si vous pratiquez un sport individuel, le travail d'équipe est également important pour vous, n'est-ce pas ?

Loena : « Mon entraîneur, mon chorégraphe, mon coach sportif, mon médecin, mes kinés… C'est grâce à eux si j'en suis là aujourd'hui ! Le travail d'équipe en coulisses amène chaque athlète individuel au niveau supérieur. Plus l'équipe derrière moi est professionnelle, plus j'évolue en tant qu'athlète. Dans mon sport aussi donc, le travail d'équipe est indispensable pour atteindre les objectifs. L'encadrement est également important : développer les talents, investir dans les jeunes… Dans ce domaine, nous pouvons et devons encore progresser en Belgique. »

Développer les talents dans le sport, mais aussi dans le monde professionnel : il y a tellement de points communs entre la réalisation d'une performance sportive de haut niveau et le fait d'atteindre un objectif avec ses collègues ! La persévérance est un autre point commun : tant dans une entreprise que dans le sport, il faut tenir bon pour concrétiser ses ambitions. Qu'est-ce que cela signifie pour vous, Loena ?

Loena : « Comme je suis très sujette aux blessures, je dois fournir des efforts supplémentaires pour revenir à chaque fois. Ma passion pour le sport me permet d'y arriver plus facilement. Je suis convaincue que tout le monde peut réaliser ce en quoi il ou elle croit fermement, à condition de s'en donner les moyens. Les ambitions se concrétisent en travaillant dur – pour un sportif, cela veut dire s'entraîner beaucoup et écouter son corps. J'ai par exemple adapté mon programme d'entraînement afin d'éviter les blessures : je m'entraîne un peu plus en dehors de la glace afin de rendre mon corps aussi résistant que possible. »

Réaliser ses ambitions ne signifie pas seulement célébrer des victoires, mais aussi savoir encaisser les revers.

Loena : « La résilience mentale est en effet extrêmement importante. J'ai la chance d'être très résiliente par nature. Quand on rate un saut sur la glace, il faut continuer à croire en soi et pouvoir tourner le bouton dans sa tête afin de se concentrer sur le saut suivant. Pour rester motivée lors de mes blessures, j'ai eu besoin de soutien supplémentaire par le passé et j'ai fait appel à un coach mental, une aide très précieuse pour rester concentré. Et parfois, il ne faut pas trop réfléchir, mais suivre son instinct et tout donner ! »

Quelles sont vos ambitions pour Pékin ?

Loena : « J'aimerais réaliser une belle performance pour moi-même, afin de pouvoir porter un regard satisfait sur cette étape importante de ma carrière sportive. Un top 8, et donc un diplôme olympique, serait le rêve ! »

Bonne chance à Pékin, Loena !

Articles apparentés