Presse

Matexi a résisté au « lockdown » et est prêt à rattraper le temps perdu

08 mai 2020

Après une année record en 2019, Matexi, le plus grand promoteur de quartier du pays, a également entamé le premier trimestre de 2020 de manière prometteuse, juste avant que la pandémie n’éclate dans notre pays.

Le chiffre d'affaires consolidé de l'année dernière, qui s'élevait à 472,8 millions d'euros, a été présenté lors de l’assemblée générale du 6 mai. Si l'on ajoute Sibomat, la société sœur de Matexi, le chiffre d'affaires s'élève à 503,2 millions d'euros. Le résultat consolidé de Matexi est passé de 35,7 millions d'euros en 2018 à 46,8 millions d'euros en 2019. Cela fait de 2019 la nouvelle année record. Le total du bilan de la société a légèrement diminué pour atteindre 988 millions d'euros.

120 ventes et 100 réceptions à rattraper

Au cours des quatre premiers mois de cette année, Matexi a vendu environ 494 maisons et appartements et 35 terrains à bâtir. Durant cette période difficile, l'entreprise n'a jamais complètement cessé de fonctionner et s'est toujours efforcée de maintenir autant que possible la continuité des activités dans le respect des mesures imposées par le gouvernement.

En raison de la crise COVID-19, le niveau des ventes au mois d'avril 2020 a été réduit d'environ deux tiers par rapport au même mois de l'année précédente. Matexi a vendu le projet Pulawska à Varsovie, comptant 180 appartements, à l'investisseur Aurec Capital en avril. L'activité de construction sur les sites est tombée à environ 50 % du volume normal au début du mois d'avril. Début mai, l'activité de construction est revenue à presque 90 % du niveau normal.

« Bien que la pandémie ait éclaté en mars dans notre pays, Matexi a tout de même pu vendre de nombreuses maisons pendant ce mois-là. A partir du mois d’avril, l’impact sur nos chiffres de vente s’est de plus en plus fait sentir. Alors que nous vendons normalement environ 40 maisons par semaine, en avril, ce chiffre est tombé à 13 par semaine. Durant les mois à venir, nous voulons rattraper les ventes et le chiffres d’affaires perdus. Concrètement, nous parlons de 120 ventes et de 100 réceptions », explique Philip Goris, CFO de Matexi.

« Malgré la crise provoquée par le COVID-19, nous ne nous sommes jamais arrêtés chez Matexi. Je n'aime pas le mot « redémarrage ». C'est pourquoi, chez Matexi, nous parlons d’accélérer le retour et nous nous efforçons, avec tous nos employés et partenaires qualifiés et motivés, de rattraper le retard accumulé », déclare Gaëtan Hannecart, CEO de Matexi.

Les besoins en matière de logement et de réaménagement persistent

Le nombre de famille en Belgique continue d’augmenter. Par conséquent, la demande de logement est également en hausse. Le besoin de rénovation, de redéveloppement, d’écologisation et d’amélioration de l’efficacité énergétique du parc résidentiel belge est toujours présent.

À partir du lundi 11 mai, les visites de maisons et d'appartements peuvent reprendre et les clients peuvent à nouveau voir et choisir une cuisine ou une salle de bain dans les salles d'exposition. En vue de cette reprise, le secteur immobilier a été très occupé ces derniers jours avec tous les préparatifs. En effet, les visites physiques des sites se dérouleront différemment qu'auparavant. Chaque visite sera minutieusement organisée : sur rendez-vous uniquement, avec un maximum d'un couple à la fois, beaucoup de temps entre les visites et les portes resteront ouvertes autant que possible. Le port d'un masque buccal sur place sera obligatoire pour les vendeurs et fortement recommandé pour les clients. « Rares sont les personnes qui achètent ou louent un bien immobilier sans l’avoir vraiment vu. Nous sommes donc très heureux que, grâce à toutes les mesures de sécurité mises en place, nous puissions reprendre toutes nos activités », déclare Matthijs Keersebilck, Directeur des Ventes, du Marketing et de la Communication chez Matexi.

« Maintenant que nous avons passé plus de temps à la maison en raison de la crise actuelle, l’importance d’une belle maison, dans un quartier agréable, avec suffisamment de verdure et de commodités à proximité ne fait que s’affirmer. Cela s’inscrit parfaitement dans l’approche urbanistique que nous promouvons avec Matexi depuis plus de 20 ans », déclare Gaëtan Hannecart, CEO de Matexi.

Articles apparentés